Rencontre à la Librairie Violette and Co

vendredi 28 mars 2014

DANS LE CADRE DES 10 ANS DE VIOLETTE AND CO : rencontre « Lire VIOLETTE LEDUC aujourd’hui » en présence de MIREILLE BRIOUDE, ANAIS FRANTZ, ALISON PERON, CECILE VARGAFTIG et CATHERINE VIOLLET – 19h

Il était évident que l’oeuvre de Violette Leduc (1907-1972), l’auteure de L’Asphyxie, L’Affamée, Ravages, Thérèse et Isabelle, Trésors à prendre…soit au programme des festivités de cette année anniversaire des 10 ans de Violette and Co. Le nom de la librairie est principalement en hommage à l’écrivaine.
C’est en référence à une rencontre qui a eu lieu à la librairie autour de l’ouvrage Lire Monique Wittig aujourd’hui co-dirigé par Benoît Auclerc et Yannick Chevalier (PUL, 2012)  que cette soirée est intitulée « Lire Violette Leduc aujourd’hui ». Nous avions organisé deux hommages évoquant sa vie et son oeuvre, l’une à propos de l’excellente biographie de Carlo Jansiti (Grasset, 1999) et l’autre à l’occasion de la parution de la correspondance de Violette Leduc que ce dernier a édité chez Gallimard en 2007. C’est autour de la lecture contemporaine de ses écrits que cette rencontre est orientée. Son oeuvre fut immédiatement, dès 1945, reconnue par ses pairs, Simone de Beauvoir, Jean-Paul Sartre, Albert Camus, Nathalie Sarraute, Jean Genet, Jean Cocteau, Marcel Jouhandeau, mais elle ne rencontra la consécration publique qu’à la parution de La Bâtarde en 1964. Malgré ce succès qui se confirma, sans toutefois la même ampleur, avec la publication de La folie en tête puis de La chasse à l’amour, et la constitution d’année en année d’un cercle d’initié-e-s fervents admirateurs, elle reste une écrivaine méconnue et sous-estimée, sinon oubliée. A l’occasion de la sortie du film Violette de Martin Provost à l’automne 2013 et de la diffusion du documentaire Violette Leduc, la chasse à l’amour d’Esther Hoffenberg le 12 mars 2014 (Arte, 22h45) ainsi que de la réédition de certains titres par Gallimard, il semble que l’oeuvre de l’écrivaine connaisse un regain d’intérêt. Lors  de cette soirée du 28 mars, ce sont trois axes de lecture possibles qui seront abordés, celle faite par des chercheures, l’intérêt universitaire suscité par les textes de Violette Leduc, celle engendrée par des écrivaines qui peuvent témoigner de son influence dans leur propre travail, de la modernité de son écriture, et celle du public en général qui la découvre ou redécouvre.

Sera présent le groupe  « Violette Leduc » de l’Institut des Textes et des Manuscrits (ITEM), au complet, composé de Catherine Viollet (CNRS équipe « Genèse et autobiographie ») de Mireille Brioude (direction du groupe, créatrice du site Violette Leduc) d’Anaïs Frantz (docteure) et d’Alison Péron (doctorante). Assistera également Cécile Vargaftig, écrivaine et scénariste. Catherine Florian qui anime la rencontre lira des contributions d’écrivaines qui ne pourront pas être présentes. Le public est largement invité à prendre la parole et à partager ses lectures et/ou relectures des livres de Violette Leduc.

Sur ce site, la page « La Sélection de Violette » est entièrement consacrée aux ouvrages de et sur Violette Leduc.

http://www.violetteandco.com/librairie/spip.php?article679

Comments are closed.